Aller au contenu
Vous êtes ici : Actualités > La « Côte» de Saint Martin (1971-1974)

La « Côte» de Saint Martin (1971-1974)

La « CÔTE » DE SAINT MARTIN
Un souvenir parmi tant d’autres… pour Éric FERRARI

        Voici un beau souvenir des belles heures du pays : la grande suite des étés animés soudain, début août, par des vrombissements de moteurs, des accélérations dignes de Paul Ricard, et des pneus qui marquent pour longtemps le macadam ! C’est Éric FERRARI – comme si son nom même le prédestinait à devenir un jour notre mémorialiste de cet événement – qui est le conteur…. Après avoir interrogé ses souvenirs émus d’ancien élève de Monsieur DEDIEU, fouillé dans ses émotions anciennes, collecté images et documents, nous sachant à la recherche d’une idée, Éric nous a proposé ce sujet qui a enthousiasmé le comité de lecture. C’est avec une grande joie que nous vous proposons ce moment de lecture illustré ! 

    Je me souviens des « courses de côte » de Saint Martin de Castillon… Pour nous, c’était un moment de plaisir intense, même si, de mémoire, on ne se rappelle plus trop parfois des voitures ni des coureurs ! La documentation réunie dans cet article réveillera les mémoires sur ces grands événements, sur ces journées des années 70, début août, soleil tranchant, foule amassée aux barrières et bottes de pailles au rendez-vous ! 

La 1ère course, organisée par le Foyer rural, avec le soutien de la Mairie, et l’Association sportive de l’automobile club vauclusien, le 09 août 1970, a été pour ce village une activité formidable. Là, le lien générationnel était total, et les regards que l’on croisait portaient les mêmes émotions… et même encore maintenant, quand on se lance sur les chemins du passé : « Hé, tu te souviens des courses de côte ?… »

Que de plaisir de voir des voitures de course monter ce circuit long de 3,6 km, traverser le village, toujours plus haut, d’un virage l’autre, les épingles avalées dans des trajectoires de danseuses vers l’arrivée !


Le grand vainqueur de cette 1ère fois, ça a été Daniel ROUVEYRAN sur une TECNO-F2 (victoire et record : 94,960 km/h) / 2’7».
Époustouflant ! « L’Aigle a plané ! »

 

Cette première course nous a marqués, ça oui ! Tellement marqués qu’aussitôt, dans nos esprits, on a organisé une Course de côte en descente ! sur des planches munies de roues : Hé oui, on a fait des roues sur roulements à bille ou sur vieilles roues en plastique d’anciens jouets ! On a refait le monde… des grands, ce jour-là ! Et il était total, ce monde des jeux de l’enfance !
Faut dire aussi, qu’on a eu de la chance… À l’époque, peu de voitures montaient à Saint Martin et les anciens du village, amusés de nos imaginaires de rois du monde, nous surveillaient pour éviter les débordements. Que du bonheur ! Quand on rentre, le soir, à la maison, nos parents étaient déjà au courant des « bêtises » …

L’année suivante, 2ème course de côte de Saint Martin, le dimanche 08 août 1971 !

Mêmes organisateurs, même public fébrile, et une fierté immense d’assister à la Course fédérale de Saint Martin de Castillon, réservée aux licenciés nationaux et internationaux, avec un règlement ! Une épreuve qui va compter pour le Critérium National de la Montagne 1971 et pour le Championnat de France de la Montagne 1971 ! Saint Martin entrerait-il dans l’Histoire de l’automobile ? De nombreuses péripéties, évoquées ici, dont seul l’instantané des images peut rendre compte !

Les affiches, le Bulletin d’engagement, le Règlement de la Course, quelques photos en N&B et en couleur… autant de pièces à conviction qui viennent réactiver nos mémoires !

 

Et les émotions revisitées : à l’époque, dès le 1er virage, le bien connu « virage du pigeonnier », un accident ! Accident sans gravité, fort heureusement, et photographié pour nos yeux encore ébahis aujourd’hui, par notre ami, Francis BRUNAUD :

Le grand gagnant est, cette fois, Jean LAPIERRE, sur une TECNO, il remporte la victoire et bat le record 2’04 » et 104,347 km/h…

 

En 1972, le grand vainqueur Denis RUA bat le record 1’49″6 a plus de 108km/h de moyenne !

 

En 1973, au classement scratch le premier est Jean LAPIERRE sur PYGMÉE 1’50″3 et moyenne 103km/h…

En 1974, au classement scratch toujours Jean LAPIERRE sur PYGMÉE…

 

Voilà ! 1971-1974 ! Des années saint-martinoises inoubliables et que je tenais à partager avec vous ! Je n’aurais pu reconstruire ces souvenirs sans plusieurs personnes que je remercie vivement pour leur aide et l’envoi de documents qui ont permis ces pages !

 

 

Je remercie pour leur contribution :

FRANCIS BRUNEAU / RENÉ ALEZRA / JEAN PIERRE REBUFFAT / CHRISTOPHE BÉZIERS LAFOSSE / LAURENT DROMAIN / CORINNE FULCONIS / NANO DUCAR / GABRIEL MRCHN / BERNARD SIMON / Maggy GRÉGOIRE et d’autres que j’oublie sûrement, qu’ils m’en excusent !

Barre d'accessibilité pour malvoyant